Geneabank

GeneaBank est un système de recherche d’actes d’état civil ancien sur Internet, regroupant les dépouillements d’un nombre important de cercles participants, qui ont mis en commun leurs dépouillements. Tous les membres d’un cercle participant peuvent avoir accès à l’ensemble de la base (82 millions d’actes à ce jour).
Lorsque l’on désire avoir accès aux détails d’un acte (lieu, date, filiations), on « paye » avec des « points ». Ceux-ci sont alloués gratuitement par votre cercle généalogique.

L’accès à la base globale permet de retrouver un couple parmi toutes les bases de GeneaBank, quelque soit le type d’actes. Elle comprend tous les couples contenus dans les dépouillements généalogiques : tant époux et épouses et que les parents ou anciens conjoints.

Dans le listing résultant de l’interrogation, attention à bien noter le type d’acte concerné : il est inutile de rechercher le mariage d’un couple dans la base « Mariages » de l’association concernée, si le couple est fait des parents d’un époux ou ou d’un nouveau-né. Il faudra alors rechercher les patronymes dans le champs « Recherche dans tous les champs » de la base concernée.
Vous pouvez choisir une recherche par « variants » (base de GeneaNet) ou par le biais de l’algorithme Double Metaphonie.

Il existe un autre mode d’accès direct vers les propres bases du CGHAV , qui évite de passer par les premières pages et de décliner deux fois « Nom d’utilisateur » et « Mot de passe »

Le système GeneaBank fonctionne par échange de points

Le Cercle reçoit un point par acte déposé (par ex. le CGHAV a déposé 840.000 actes et a reçu le nombre équivalent de points). Ces points sont distribués aux adhérents et leur permettent de « payer » les actes consultés (1 acte filiatif consulté = 1 « point »). Le cercle qui a déposé cet acte est crédité de ce point qui s’ajoute à son capital initial.

Chaque Association a donc intérêt à déposer le plus possible d’actes et que ceux ci soient le plus possible consultés

Chaque année, le CGHAV distribue à ses membres deux allocations semestrielles de points (en février et en juillet). Pour des raisons de gestion de ces points, ceux qui ne sont pas utilisés au cours d’une année sont annulés en février de l’année suivante et remplacés par les nouveaux de l’année en cours. Il n’y a donc pas de cumul d’une année sur l’autre.
Il n’y a pas non plus possibilité de transférer des points d’un utilisateur à l’autre.

La recherche « ponctuelle » d’un acte, que permet GeneaBank, comme c’est d’ailleurs le cas avec les systèmes payants, est extrêmement utile, car elle permet de retrouver et d’identifier la paroisse ou vivaient les ancêtres concernés par l’acte.

Cependant, elle ne remplace pas le travail personnel de « reconstruction » des familles que permet la consultation de tous les actes du village ou, mieux, du répertoire complet des actes d’une paroisse, lorsque celui-ci est bien fait. De ce point de vue l’utilisation d’une « table papier » est extrêmement utile, car l’interprétation d’un cerveau humain est toujours meilleure que celle d’un ordinateur

Adhérer

Adhérer au CGHAV, c’est bénéficier des 5 piliers de l’association pour vous aider à constituer votre généalogie et à connaître la vie de vos ancêtres