manisa soma 1 haftalık hava durumu buy soma online order carisoprodol Burbank

get ambien Tampa buy ambien online fear nervous system ambien lyrics

tramadol cat overdose tramadol 50 mg which drug is stronger tramadol or percocet

ambien bad stories buy ambien is ambien cr a benzodiazepine

carisoprodol online Tucson buy soma radio online soma fm

soma co to znaczy buy soma soma maden işçileri sendikası

valium for pediatrics valium drug genuine valium/diazepam online uk

can i mix ambien and percocet zolpidem no prescription long term side effects of ambien

taking xanax before presentation buy xanax xanax effetti collaterali sonnolenza

buy diazepam online Louisville buy valium online how much do valium 10s go for

Au 19ème siècle

La consultation des registres d’état civil est totalement libre. On trouvera ces registres soit dans les mairies soit aux Archives Départementales. Les registres de naissance, mariage et décès sont généralement séparés, mais on peut avoir mariage et naissance dans un même registre. Ces registres sont établis par période de 10 ans commençant en 1792 ; on a donc un registre allant de 1893 à 1902. A la fin de chaque registre figure une table récapitulative des actes classés par ordre alphabétique, dite table décennale. Il faut donc toujours commencer par consulter cette table s’il y a une incertitude sur la date. La recherche, par soi-même, d’un acte est relativement rapide dans une commune donnée.

L’avantage d’une consultation en mairie est de pouvoir consulter rapidement toutes les tables décennales et de trouver les actes. En contrepartie, il faut se déplacer et les secrétariats de mairie ne sont pas toujours ouverts (se renseigner au préalable). Par contre aux Archives Départementales, on a tout sur place, mais la communication est plus longue (un document après l’autre). Aux AD du Puy de Dôme, la numérisation de l’ensemble des registres, antérieurs ou postérieurs à la Révolution, est en voie de finalisation ; ils sont directement consultables sur ordinateur. Leur mise en ligne sur Internet est prévu dans un proche avenir. Aux AD du Cantal, la numérisation de toutes les tables décennales et de certains registres (ceux de la série départementale jusqu’à St Martin sous Vigouroux) Compte tenu de l’existence des tables décennales, le CGHAV n’a pas réalisé de dépouillement particulier pour cette période, sauf pour la décennie de l’an II à 1802 où les tables décennales n’étaient pas encore la règle.

Copyright © 2013. All Rights Reserved